Le violoniste Andrey Baranov mène une carrière en tant que soliste et partenaire d’ensemble recherché, se produisant sur les principales scènes et festivals du monde entier.

Premier prix du Concours Reine Elisabeth de violon de 2012, des Concours internationaux de violon Benjamin Britten et Henri Marteau, Andrey Baranov est aussi lauréat de plus de vingt autres concours internationaux, notamment : Indianapolis, Séoul, Sendai, David Oïstrakh et le Concours Paganini de Moscou. Il est premier violon du David Oïstrakh String Quartet, un ensemble exceptionnel formé en 2012.

Né à Saint-Pétersbourg en 1986 dans une famille de musiciens, Andrey Baranov a commencé l’apprentissage du violon à l’âge de cinq ans. Il a fréquenté le Conservatoire Rimsky-Korsakov à Saint-Pétersbourg et le Conservatoire de Lausanne. Il a étudié avec Lev Ivaschenko, Vladimir Ovcharek et Pierre Amoyal.

Depuis ses débuts en 2005 au Grand Hall Philharmonique de Saint-Pétersbourg sous la direction de Vasily Petrenko et avec l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg, il s’est produit sur des scènes prestigieuses dans le monde entier, comme le Bozar à Bruxelles, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Mozarteum, le Cadogan Hall London, le Gewandhaus Leipzig, le Konzerthaus de Berlin, la salle Tchaïkovski à Moscou, le théâtre Mariinsky et la Philharmonie de Saint-Pétersbourg. Il a joué avec des orchestres internationaux de premier plan, notamment avec l’Orchestre Symphonique de Vienne, l’Orchestre Symphonique de Montréal, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, l’Orchestre de Chambre Mahler, l’Orchestre Philharmonique de Bruxelles, National Orchestra of Belgium, MusicAeterna Orchestra, Mariinsky Theatre Orchestra, Sendai Philharmonic, Royal Phiharmonic London, Camerata Salzburg, et sous la direction de chefs de renom tels que Teodor Currentzis, Vladimir Fedoseev, Michel Tabachnik, Walter Weller, Emmanuel Krivine, Yuri Temirkanov, Kent Nagano, Thomas Sanderling, Michael Sanderling et Alexander Vedernikov.

Il a collaboré avec des artistes tels que Martha Argerich, Julian Rachlin, Boris Andrianov, Pierre Amoyal, Eliso Virsaladze, Liana Isakadze, et Alexander Buzlov.

Andrey Baranov